THE UNRAVELING

Unraveling

Japonais
孵らないお前を背にし
約束を思い返す

降り掛かる残飯さえもダイヤと無垢な雫

濤風に乗せ
シドロモドロ合せ鏡
無人のノアへ
Un de plus

思い出す度
沸き上がる絶望に
触れていたい
もう…終わろう

瞼の向こう側で誰の影を踏む?

渇いた胸を癒すように深まる
名も無き明日に。
こうして歩き出す
もう見えない朝は綺麗?

濤風に乗せ
シドロモドロ合せ鏡
無人のノアへ
Un de plus

Qu’est ce que j’aime vraiment
忘れる度、何が愛と?
忘れる度、何が俺で?
忘れる度、何が生まれる?
忘れる度気付く

さあ始まる そう静寂の闇に
手鞠 ついて 今に
狂いだし ぶちまき叫ぶから
今一度見て欲しい

胸を癒すように深まる
名も無き明日に。
こうして歩き出す
もう見えない朝は綺麗?

布で 眼を伏せれば何もかもが
抉られた傷口オナニー
第三者は口を揃えて
八方美人の射精パーティー
Romaji
Kaeranai omae wo se ni shi
Yakusoku wo omoikaesu

Furikakaru zanpan sae mo daiya to muku na shizuku

Namikaze ni nose
Shidoromodoro awase kagami
Mujin no noa he
Un de plus

Omoidasu tabi
Wakiagaru zetsubou ni
Furete itai
Mou… Owarou

Mabuta no mukougawa de dare no kage wo fumu?

Kawaita mune wo iyasu you ni fukamaru
Na mo naki asu ni.
Koushite aruki dasu
Mou mienai asa wa kirei?

Namikaze ni nose
Shidoromodoro awase kagami
Mujin no noa he
Un de plus

Qu’est-ce que j’aime vraiment?
Wasureru tabi, nani ga ai to?
Wasureru tabi, nani ga ore de?
Wasureru tabi, nani ga umareru?
Wasureru tabi kizuku

Saa hajimaru Sou seijaku no yami ni
Temari Tsuite Ima ni
Kuruidashi Buchi maki sakebu kara
Ima ichido mite hoshii

Mune wo iyasu you ni fukamaru
Na mo naki asu ni.
Koushite aruki dasu
Mou mienai asa wa kirei?

Nuno de Me wo fusereba nani mo kamo ga
Egurareta kizuguchi onanii
Daisansha wa kuchi wo soroete
Happoubijin no shasei paatii
Français
Je te tourne le dos parce que tu n’as pas éclos
Je me souviens de notre promesse

Même les déchets se déversant sont comme des diamants et des gouttes d’eau pures

Surfer sur le vent et les vagues
Incohérent aux miroirs opposés
Sur l’arche de Noé inhabitée
Un de plus

Chaque fois que je me souviens
Le désespoir déborde
Je veux continuer à te sentir
Finissons-en

De l’autre côté de tes paupières, sur l’ombre de qui marche-tu?

Approfondir comme pour soulager le cœur séché
Vers un avenir sans nom.
Voilà comment je commence à avancer
Le matin que je ne vois plus est-il toujours aussi beau?

Surfer sur le vent et les vagues
Incohérent aux miroirs opposés
Sur l’arche de Noé inhabitée
Un de plus

Qu’est-ce que j’aime vraiment?
Chaque fois que j’oublie, avec quoi est l’amour?
Chaque fois que j’oublie, qu’est-ce qui fait de moi ce que je suis?
Chaque fois que j’oublie, qu’est-ce qui naît?
Je m’en rends compte, chaque fois que j’oublie

Ça commence maintenant
Dans le sombre silence
Maintenant avec le TEMARI
C’est fou et ça crie
Je veux que tu le vois

Approfondir comme pour apaiser le cœur
Vers un avenir sans nom.
Voilà comment je commence à avancer
Le matin que je ne vois plus est-il toujours aussi beau?

Si je me couvre les yeux avec un tissu, tout devient masturbation d’une plaie
Les autres le diront tous
Fête d’éjaculation de beautés

業 (KARMA)

Japonais
安らかな操り顔

二人で見た景色と今では血塗られ
蝉と鳴く夕暮れに

滴り堕ちる 幸福の千

気を千切らす
下は見ない方が良いから

手と手を取り合って豪快に飛び散る
俺の名を叫べ
眼と眼を向き合って月光が覗く
今夜、無邪気なお前に万歳三唱

山道、ゴミ袋を
鼻歌にのせて進む
行く先に必ず…
さあ 終わりが今始まる

愛し疲れた 墨色の犠牲
子宮で者を語り 朽ちる色彩
雁字搦めの思想
いつからこの場所にいるの?
雁字搦めの思想
股開く嘘に笑い合う

気を千切らす
あからさまに見せつける
I hate me
許す事が愛せない

下は見ない方が良いから

手と手を取り合って豪快に飛び散る
俺の名を叫べ
眼と眼を向き合って月光が覗く
今夜、無邪気なお前に万歳三唱
Romaji
Yasuraka na ayatsurigao

Futari de mita keshiki to ima dewa chinurare
Semi to naku yuugure ni

Shitatari ochiru Koufuku no sen

Ki wo chigirasu
Shita wa minai hou ga ii kara

Te to te wo toriatte goukai ni tobichiru
Ore no na wo sakebe
Me to me wo mukiatte gekkou ga nozoku
Konya, mujaki na omae ni banzai sanshou

Sandou, gomifukuro wo
Hanauta ni nosete susumu
Ikusaki ni kanarazu…
Saa owari ga ima hajimaru

Aishi tsukareta Sumiiro no gisei
Shikyuu de mono wo katari Kuchiru shikisai
Ganjigarame no shisou
Itsu kara kono basho ni iru no?
Ganjigarame no risou
Mata hiraku uso ni warai au

Ki wo chigirasu
Akarasama ni misetsukeru
I hate me
Yurusu koto ga aisenai

Shita wa minai hou ga ii kara

Te to te wo toriatte goukai ni tobichiru
Ore no na wo sakebe
Me to me wo mukiatte gekkou ga nozoku
Konya, mujaki na omae ni banzai sanshou
Français
Le visage manipulé pacifique

Le paysage que nous avons vu ensemble
Est ensanglanté par les cris de la cigale et le coucher du soleil

Il coule lentement, le sentiment de bonheur

Disperser l’esprit
Parce que tu ne devrais pas baisser les yeux

Se tenant la main dans la main
Nous nous dispersons avec enthousiasme
Crie mon nom
Se regardant dans les yeux
Le clair de lune apparaît
Ce soir, je donnerai à ton toi innocent les trois acclamations de Banzai

Un sac poubelle sur le chemin de la montagne
On avance au rythme du bourdonnement
À destination, il y aura certainement…
La fin va maintenant commencer

Fatigué d’aimer
Le sacrifice noir
Parler de soi dans l’utérus
La coloration terne
Idéologie complexe restreinte
Depuis combien de temps est-tu ici?
Idéal complexe restreint
Rire ensemble des mensonges qui ouvrent mon entrejambe

Disperser l’esprit
Je te le montre ouvertement
je me déteste
Je ne peux pas aimer le pardon

Parce que tu ne devrais pas baisser les yeux

Se tenant la main dans la main
Nous nous dispersons avec enthousiasme
Crie mon nom
Se regardant dans les yeux
Le clair de lune apparaît
Ce soir, je donnerai à ton toi innocent les trois acclamations de Banzai

かすみ (KASUMI)

Japonais
林檎飴片手に泣いていた…月読み葬の闇へ
「ねえママは何処にいるの?」
見目形、目に焼き付けて 抱き締め

虫が鳴き騒めく八月の祇園坂と扇子屋
小さなこの子が望む 微笑んだ五月は来ない

紙風船を空へ高く そこには涙が溢れて
紅い飴玉想い出がほら 一緒に溶けて無くなる

目を覚ます小さな泣き声が響く午前四時頃
大好きな絵本を読み寝かし付け暗闇の中

さよなら

紙風船を空へ高く そこには涙が溢れて
紅い飴玉想い出がほら 一緒に溶けて無くなる

後何年で涙は終わる? 日が枯れ落ちた葬の底は真実と…

そよとの風も無い真昼の十三時、彼女は無口に今も畳の下
Romaji
Ringo ame katate ni naiteita…tsuki yomi sou no yami he
« Nee mama wa doko ni iru no? »
Mimekatachi, me ni yakitsukete Dakishime

Mushi ga naki zawameku hachigatsu no gionzaka to sensuya
Chiisana kono ko ga nozomu Hohoenda gogatsu wa konai

Kami fuusen wo sora he takaku Soko ni wa namida ga afurete
Akai amedama omoide ga hora Issho ni tokete naku naru

Me so samasu chiisana nakigoe ga hibiku gozen yojigoro
Daisuki na ehon wo yomi nekashi tsuke kurayami no naka

Sayonara

Kami fuusen wo sora he takaku Soko ni wa namida ga afurete
Akai amedama omoide ga hora Issho ni tokete naku naru

Ato nannen de namida wa owaru? Hi ga kare ochita sou no soko wa shinjitsu to…

Soyoto no kaze mo nai mahiru no juusanji, kanojo wa mukuchi ni ima mo tatami no shita
Français
L’enfant avec une pomme d’amour dans une main pleurait… dans l’obscurité de l’enterrement sous la lune
「Où est maman?」
Alors que je te tiens dans mes bras, je brûle ton apparence dans ma mémoire

En août, on peut entendre les insectes pleurer dans la boutique Sensu de Gion
L’heureux mois de mai que l’enfant souhaite ne viendra pas

Des ballons en papier volent dans le ciel
Là, les larmes débordent avec les souvenirs du bonbon rouge fondant jusqu’à ce qu’ils disparaissent

Vers 4 heures du matin, le son d’un petit cri me réveille
J’ai lu l’histoire préférée de l’enfant pour l’endormir dans l’obscurité

Au revoir

Les ballons en papier volent haut dans le ciel
Là, les larmes débordent avec les souvenirs du bonbon rouge fondant jusqu’à ce qu’ils disparaissent

Combien d’années encore faudra-t-il pour que les larmes sèchent?
Le soleil se couche, sous l’enterrement se trouve la vérité et…

13h, sans un seul souffle de vent
Son corps, encore aujourd’hui, repose tranquillement sous le tatami

鴉 (KARASU)

Japonais
今宵は春雨 涙と感動のドラマかな?
朝日が照らすと無感の一日が 胚胎

打ち上げ花火は奇麗な妹の借りのママ
数字が読めないリンダと腐乱して 胎毒

Death Education

抜殻回収忘れたママの着ぐるみの中
豚小屋排出マダムと乾涸びて 爛漫

Death Education

最高の目は何奴だ?
逢いましたね 今夜も

未遂に 終わり 速度を上げよう
咽せる程に 喉の奥まで感じろ
Deep Throat

Sarcasm One Side And Rush End Core

飛び散る汗まで鮮明に残る
激情の幕落ちて 死を滾らせる

涙ながらにいつも追いかけた

でも側にいるのは誰だ?
渦を抱いて混ざる感触
接吻だけが、まだ 「」
Romaji
Koyoi wa harusame Namida to kandou no dorama ka na?
Asahi ga terasu to mukan no ichinichi ga Haitai

Uchiage hanabi wa kirei na imouto no kari no mama
Suuji ga yomenai rinda to furan shite Taidoku

Death Education

Nukegara kaishuu wasureta mama no ki gurumi no naka
Butagoya haishutsu madamu to hikarabite Ranman

Death Education

Saikou no me wa doitsuda?
Aimashita ne Konya mo

Misui ni Owari Sokudo wo ageyou
Museru hodo ni Nodo no oku made kanjiro
Deep Throat

Sarcasm One Side And Rush End Core

Tobichiru asa made senmei ni nokoru
Gekijou no maku ochite Shi wo tagira seru

Namida nagara ni itsumo oikaketa

Demo soba ni iru no wa dareda?
Uzu wo daite mazaru kankaku
Kuchizuke dake ga, mada 「」
Français
Ce soir, ça dégouline
Est-ce un triste drame humain?
Le rayon de lumière brille ainsi commence une nouvelle journée d’ignorance
Embryon

Les feux d’artifice sont comme ma jolie sœur agissant comme ma mère
Discute avec Linda qui ne sait pas lire les chiffres
Décomposition

Education à la mort

À l’intérieur d’un costume de personnage de dessin animé qui a été oublié
Dans une porcherie, sèche-toi et dessèche toi avec madame excrétion
Glorieux

Éducation à la mort

Qui est celui qui a les plus beaux yeux?
Ce soir aussi on se retrouve

Ça se termine par une tentative
Alors, reprenons le rythme
Je veux que tu le ressente au fond de ta gorge comme si tu étais sur le point de t’étouffer
Gorge Profonde

Sarcasm One Side And Rush End Core

Même la sueur qui gicle reste vive dans ma mémoire
Le rideau de la passion tombe
C’est comme s’étouffer avec la mort

C’est toujours chassé avec les larmes

Mais qui était à mes côtés?
J’avais l’impression d’être attiré dans le tourbillon
Ce n’est encore qu’un baiser 「」

Bottom of the death valley

Japonais
そこにある車のトランクには 愛したモノ全てを詰め込み
鍵を剌して最後のドライブして あの崖から私は自由に

My Sister, Mother is Sister
My Sister, Lustful Sister
抱かれて 遊ばれ 溺れる
My Sister, Mother is Sister
My Sister, Drug Addiction
[Rape Me]

底深くで眠るこの子と
何も言わず微笑み返し
アノ場所へ、と

気が付けば白い海
ママが愛していた
選ばれしこの世に堕ちて
ただそれだけで

そこにある希望の扉には 愛したモノ全て置き忘れ
手の震えが止まない右手押さえ
私に気付かれないように涙隠して

I Will Go To The Heaven
Playing The Suicide
I Will Go To The Hell

底深くで眠るこの子と
何も言わず微笑み返し
アノ場所へ、と

気が付けば白い海
ママが愛していた
選ばれしこの世に堕ちて
ただそれだけで

消え去りはしない
貴方と散る
I Will…
Romaji
Soko ni aru kuruma no toranku ni wa ai shita mono subete wo tsumekomi
Kagi wo sashite saigo no doraibu shite ano gake kara watashi wa jiyuu ni

My Sister, Mother is Sister
My Sister, Lustful Sister
Dakarete, asobare, oboreru
My Sister, Mother is Sister
My Sister, Drug Addiction
[Rape Me]

Soko fukaku de nemuru kono ko to
Nani mo iwazu hohoemi kaeshi
Ano basho he, to

Kigatsukeba shiroi umi
Mama ga aishite ita
Erabareshi kono yo ni ochite
Tada sore dake de

Soko ni aru kibou no tobira ni wa aishita mono subete okiwasure
Te no furue ga yamanai migite osae
Watashi ni kizuka renai you ni namida kaku shite

I Will Go To The Heaven
Playing The Suicide
I Will Go To The Hell

Soko fukaku de nemuru kono ko to
Nani mo iwazu hohoemi kaeshi
Ano basho he, to

Kigatsukeba shiroi umi
Mama ga aishite ita
Erabareshi kono yo ni ochite
Tada sore dake de

Kiesari wa shinai
Anata to chiru
I Will…
Français
Je remplis le coffre de cette voiture avec tout ce que j’aime
Je le verrouille pour un dernier trajet
De cette falaise, je serai libre

Ma sœur, ma mère est sœur
Ma sœur, sœur lubrique
Enlacé, joué, noyé
Ma sœur, ma mère est sœur
Ma sœur, toxicomanie
[Viole Moi]

Sans dire un mot, je souris à l’enfant profondément endormi
Nous allons à cet endroit

J’ai réalisé que c’était la mer blanche
La mer que maman avait aimée
Tomber dans ce monde choisi
Juste à cause de ça

J’ai laissé tout ce que j’avais aimé derrière cette porte d’espoir
Pendant que tu maintenais ta main droite tremblante, tu as caché tes larmes pour que je ne les vois pas

J’irai au paradis
Jouer au suicide
J’irai en enfer

Sans dire un mot, je souris à l’enfant profondément endormi
Nous allons à cet endroit

J’ai réalisé que c’était la mer blanche
La mer que maman avait aimée
Tomber dans ce monde choisi
Juste à cause de ça

Je me disperse à travers la mer éternelle
Je vais…

Unknown.Despair.Lost

Japonais
夜明けに醒す何かに包まれていた
inside ヒューマンボイス
時をバラそう 散りばめた現実
outside ヒューマンボイス

お前を
儚さと奪われて その吐息と脈
バラバラにしてみようか

Judas 殴り書き
Judas 共存を
Judas 無に等しい
さよならの言葉。

色付けて混ざり合う
その時だけ優しくなれた
毒舌を好む君、飴と鞭を

擦れた声 忘れた味 忘れてみたい…

「ある朝」思ったんだ
記憶の引力には決して逆らえはしない
「ある時」過去に逆らえない未来とアブノーマル sex
inside ヒューマンボイス

お前を
儚さと奪われて その吐息と脈
バラバラにしてみようか

Judas 殴り書き
Judas 共存を
Judas 無に等しい
さよならの言葉。

黒鳥 湖は 流れない空と何を映す?

色付けて混ざり合う
その時だけ優しくなれた
毒舌を好む今、飴と鞭を
くれてやろうか
目眩誘う、夢心地
エゴイストは君で有るべき
そんな俺はアンチヒューマニスト
Romaji
Yoake ni samasu nanika ni tsutsumarete ita
inside hyuuman boisu
Toki wo barasou chiribameta genjitsu
outside hyuuman boisu

Omae wo
Hakanasa to ubawarete Sono toiki to myaku
Barabara ni shite miyou ka

Judas Nagurigaki
Judas Kyouzon wo
Judas Mu ni hitoshii
Sayonara no kotoba.

Iro tsukete mazari au
Sono toki dake yasashiku nareta
Dokuzetsu wo kono mu kimi, ame to muchi wo

Kasureta koe Wasureta aji Wasurete mitai…

« Aru asa » omottanda
Kioku no inryoku ni wa kesshite sakarae wa shinai
« Aru toki » kako ni sakaraenai mirai to abunoomaru sex
inside hyuuman boisu

Omae wo
Hakanasa to ubawarete Sono toiki to myaku
Barabara ni shite miyou ka

Judas Nagurigaki
Judas Kyouzon wo
Judas Mu ni hitoshii
Sayonara no kotoba.

Kokuchou Mizuumi wa Nagarenai Sora to nani wo utsusu?

Iro tsukete mazari au
Sono toki dake yasashiku nareta
Dokuzetsu wo kono mu kimi, ame to muchi wo
Kurete yarou ka
Memai isasou, yumegokochi
Egoisuto wa kimi de arubeki
Sonna ore wa anchi hyuumanisuto
Français
J’étais enveloppé dans quelque chose qui m’a réveillé à l’aube
à l’intérieur de la voix humaine
Révélons le temps
La réalité dispersée
à l’extérieur de la voix humaine

Te perdre dans le vide
Ce souffle et ce pouls
Déchirons-le en morceaux

Judas gribouille
Judas coexiste
Judas ne vaut rien
Les mots d’adieu.

Ajoutons de la couleur et fusionnons
C’est la seule fois où je pourrais être tendre
Toi qui préfère mal parler
Comme la carotte et le bâton

la voix rauque
le goût oublié
Je veux pouvoir oublier…

J’ai pensé « Un matin »
Tu ne peux pas défier le pouvoir de la mémoire
« Une fois » J’ai eu des relations sexuelles anormales avec l’avenir qui ne pouvaient pas défier le passé
à l’intérieur de la voix humaine

Te perdre dans le vide
Ce souffle et ce pouls
Déchirons-le en morceaux

Judas gribouille
Judas coexiste
Judas ne vaut rien
Les mots d’adieu.

Cygne noir
Que reflète le lac autre que le ciel stagnant?

Ajoutons de la couleur et fusionnons
C’est la seule fois où je pourrais être tendre
Toi qui préfère mal parler, alors laisse-moi te donner la carotte et le bâton
Somnolence, transe
Tu devrais être l’égoïste
Je suis anti-humaniste.

THE FINAL

Japonais
解けてしまう意図を見つめ…
文字に出来ない左手です
血を流す度に生きてる理由…
見出す言葉が鮮やかで

手の中には愛すべき人さえも
華々しく散って
手の中には生きた意味刻んでも
虚しき華と知る

The Final

Suicide is the proof of life

一つ二つと増え続ける…
何故に笑えない餌となる?
深き獄の心 決して戻れはしない
明日を触れられない自虐的敗北者

手の中には愛すべき人さえも
華々しく散って
手の中には生きた意味刻んでも
虚しき華と散る

So I can’t live…
そう無くしたモノはもう産まれない
生きてる証さえ求められない歌

未遂の蕾咲かせよう……

「Let’s put an end… The Final」
Romaji
Hodoketeshimau ito wo mitsume…
Moji ni dekinai hidari te desu
Chi wo nagasu tabi ni ikiteru wake…
Miidasu kotoba ga azayakade

Te no naka ni wa aisu beki hito sae mo
Hanabanashiku chitte
Te no naka ni wa ikita imi kizandemo
Munashiki hana to shiru

The Final

Suicide is the proof of life

Hitotsu futatsu to fuetsuzukeru…
Naze ni waraenai esa to naru?
Fukaki goku no shin Kesshite modore wa shinai
Asu wo furerarenai jigyakuteki haibokusha

Te no naka ni wa aisu beki hito sae mo
Hanabanashiku chitte
Te no naka ni wa ikita imi kizandemo
Munashiki hana to chiru

So I can’t live…
Sou naku shita mono wa mou umarenai
Ikiteru akashi sae motomerarenai uta

Misui no tsubomi sakaseyou……

「Let’s put an end… The Final」
Français
Je regarde le but atteint…
Cette main gauche ne peut pas écrire
Chaque saignement montre la raison d’être en vie…
Et je découvre que les mots sont si vifs et brillants

Même les êtres chers se dispersent comme des pétales de fleurs entre mes mains
Et même si j’ai gravé le sens de la vie sur ma main
Je saurai que ce ne sera qu’une fleur de vanité

Le final

Le suicide est la preuve de la vie

Un par un, ça augmente… pourquoi être un triste appât?
Le cœur, au fond d’une prison… incapable de faire demi-tour
Un perdant auto-torturé, incapable de reconnaître l’avenir

Même les êtres chers se dispersent comme des pétales de fleurs entre mes mains
Et même si j’ai gravé le sens de la vie sur ma main
Je saurai que ce ne sera qu’une fleur de vanité

Donc je ne peux pas vivre
Ce qui est perdu ne pourra jamais renaître
Une chanson qui ne cherche même pas la preuve de son existence

Faisons fleurir les tentatives de suicide.

« Mettons fin… Le final »

MACABRE

Japonais
羽を広げて飛びたい君は揚羽の夢見る
蛇革似合いそうだね
ガラガラの雨に打たれ 身動きが出来なくてね 餌に成り春を待つだけ 口が開く

蛹から羽を広げ 今にも飛び立ちそうで 可愛さ余った君はもう 大人ね
花に恋をした君は蜜を啜り啜っては
僕に気付かず そのままで
牙を剥く

愛咲き乱れ エスカルゴとフォアグラの君に

愛おしい蛹の君が 薄汚れた羽見せて 僕をフリフリ振ったね 胃の中

バラリグラリ薔薇バラの君
羽は捥げて 蛇の皮が似合う様な?
廻り廻る廻った答え繰り返して
繰り返されて行く命を
曲がり曲がる曲がった君は溶けて爛れて
一つに成り 混ざり合おうか

「きっと人魚の様に胃液のプール泳ぐ。」
「きっと揚羽の様に蛹は羽生やす。」

夢にまで見たコノ背に
貴方似の真ん丸い
お気に入りの長い羽を

物陰に隠れている
貴方も出ておいで
大切なのは気持ちだけ
そうでしょ?

廻り廻る廻った答え繰り返して
繰り返されて行く命を
曲がり曲がる曲がった君は
解け爛れて一つに成り 混ざり合おうか

Cold Rain

蜘蛛の上に乗る貴方は
涙を這わせて
目紛るしく空と土と螺旋城で命を宿す
「犠牲心、貴方は正しい?」
Masochism + Sadism

慣れない貴方の腕にしがみ付き眠る
怖くて眠れない夜 貴方が恋しい
側には情もない 朽ち果ての未来と欲

運命の蜘蛛の糸分かち合おうか、ただ…
さよならは一度だけ、何故此処に堕ちた…
銀の眼が輝く巨大な貴方、嗚呼…

貴方なら許せるわね 残酷な生き物でも
脚を地面に忘れたわ 残さないでね

ゆらりゆらりゆらゆら揺れ
偽りの無い一途な眼に瞬きすらも忘れ、思う
一心不乱
貴方の中、噛み砕かれて行く季節ね。
Romaji
Hane wo hirogete tobitai kimi wa ageha no yume miru
Hebi gara niai sou da ne
Garagara no ame ni uta re Miugoki ga dekinakute ne Esa ni nari haru wo matsu dake Kuchi ga aku

Sanagi kara hane wo hiroge Ima ni mo tobitachi sou de Kawaisa amatta kimi wa mou Otona ne
Hana ni koi wo shita kimi wa
Mitsu wo susuri susutte wa
Boku ni kizukazu Sono mama de
Kiba wo muku

Ai sakimidare Esukarugo to foa gura no kimi ni

Itooshii sanagi no kimi ga Usu yogoreta hane misete Boku wo furifuri futta ne I no naka

Barari gurari bara bara no kimi
Hane wa mogete Hebi no kawa ga niau you na?
Mawari mawaru mawatta kotae kurikaeshite
Kurikaesarete yuku inochi wo
Magari magaru magatta kimi wa tokete tadarete
Hitotsu ni nari Mazari aou ka

« Kitto ningyo no you ni ieki no puuru oyogu. »
« Kitto ageha no you ni sanagi wa hane hayasu. »

Yume ni made mita kono se ni
Anata ni no manmarui
Okini iri no nagai hane wo

Monokage ni kakurete iru
Anata mo dete oide
Taisetsu na no wa kimochi dake
Sou desho?

Mawari mawaru mawatta kotae
Kurikaeshite kurikaesarete yuku inochi wo
Magari magaru magatta kimi wa
Toke tadarete hitotsu ni nari mazari aou ka

Cold Rain

Kumo no ue ni noru anata wa
Namida wo hawa sete
Me maguru shiku sora to tsuchi to rasenjou de inochi wo yadosu
« Gisei-shin, anata wa tadashii? »
Masochism + Sadism

Narenai anata no ude ni shi ga mitsuki nemuru
Kowakute nemurenai yoru Anata ga koishii
Soba ni wa jou mo nai Kuchihate no mirai to yoku

Unmei no kumo no ito wakachi aou ka, tada…
Sayonara wa ichidodake, naze koko ni ochita…
Gin no me ga kagayaku kyodai na anata, aa…

Anatanara yuruseru wane Zankoku na ikimono demo
Ashi wo jimen ni wasureta wa Nokosanai de ne

Yurari yurari yurayura yure
Itsuwari no nai ichizu na me ni mabataki sura mo wasure, omou
Isshinfuran
Anata no naka, kamikudaka rete yuku kisetsu ne
Français
Tu veux déployer tes ailes et voler, tu rêve de devenir un machaon
Une peau de serpent t’irai bien
Frappé par la pluie battante
Incapable de bouger
Devenir appât et attendre le printemps à venir
La bouche s’ouvre

Les ailes se déploient de la chrysalide, prêt à s’envoler d’une minute à l’autre
Tu es si mignon, déjà adulte
Tu tombe amoureux d’une fleur, tu suce le doux miel
Tu ne me remarques même pas
Les crocs dehors

Je m’épanouis d’amour avec l’escargot et le foie gras que tu es

Ma chérie, tu bats tes ailes sales en moi
Dans mon ventre

Barari-gurari, bara-bara disséquée en morceaux
Avec tes ailes arrachées
Une peau de serpent t’irai bien
Répéter la réponse qui tourne tourne
La vie qui se répète
Tu tourne tournera tournais
Tu fond
Allons-nous nous mélanger et devenir un?

「Comme une sirène nageant dans le suc gastrique」
「Les ailes de la chrysalide pousseront certainement comme celles du machaon」

J’en ai rêvé
Mes favoris sont les longues ailes rondes, tout comme celles que tu as

Pourquoi ne sors-tu pas toi aussi des buissons
Ce que tu ressens est ce qui est le plus important
Pas vrai?

Répéter la réponse qui tourne tourne
La vie qui se répète
Tu tourne tournera tournais
Tu fond
Allons-nous nous mélanger et devenir un?

Pluie froide

Tu pleures en montant sur l’araignée
Tu conçois sous le ciel éblouissant, la terre et le repaire de l’araignée
「Sacrifice, ta réponse est-elle correcte?」
Masochisme + Sadisme

Tenant tes bras pour dormir
Les nuits où j’ai trop peur pour dormir, je pense à toi
Il n’y a aucun sentiment proche de toi
Juste la décadence du futur et de la cupidité

Partageons le sort du fil de l’araignée, mais…
disons adieu une seule fois
Pourquoi êtes-tu tombé ici…
Toi aux grands yeux argentés brillants, ahh…

Si c’est toi je peux te pardonner même si tu es une cruelle créature
Tu as oublié mes pattes sur le sol
Ne les laisse pas s’il te plaît

Se balançant d’avant en arrière, d’avant en arrière
Tes yeux honnêtes et droits ne clignent plus, je pense
Sans aucun doute, en toi
C’est la saison pour être dévoré