Shinya Channel décembre 2

Bonjour tout le monde.
C’est Shinya qui est actuellement acclamé en Amérique.
La dernière fois j’avais parlé sur le blog du grand prix du mot à la mode.
Le premier prix est revenu au mot « wanwan ».
Il était à la mode cette année aussi apparemment.
Je vais faire de mon mieux pour qu’il soit à la mode en 2020.
Je continue où je m’étais arrêté la dernière fois.
Une vidéo est sortie l’autre jour, j’ai fini de résoudre l’énigme d’Aomori et je suis rentré à Tokyo sans problème. Ensuite c’est la Halloween Party d’Anis.
Je me suis demandé ce que j’allais faire cette année et comme j’avais commencé à faire des vidéos sur ça j’ai décidé de faire le « pig » tueur que j’utilise d’habitude dans Dead by daylight.
Le pig que j’utilise change de vêtement.

J’ai demandé un costume comme ça à h.NAOTO.

http://www.co-yomi.com/shinya/blog.php

Interview Shinya

C’est la première tournée américaine de Dir en grey en quatre ans. Le groupe a-t-il interrompu ses tournées pendant cette période ou a t-il tourné ailleurs? [sérieusement?]

Shinya: Nous étions toujours actifs au Japon depuis quatre ans. Nous avons tournée en Asie et en Europe, c’est juste que nous ne sommes pas revenus aux États-Unis jusqu’à présent.

Vous faites de nombreux concerts lors de cette tournée. À quoi attribuez-vous la longévité du groupe dans ce pays?

Shinya: Nous savons que nous n’allons pas continuer ce groupe pour toujours. Nous avons réalisé un jour … « Whoa, ça fait maintenant 20 ans que nous sommes ensemble! » On a juste fait une chose à la fois, et avant de le savoir, voilà où nous en sommes.

The Insulated World est le 10eme album de Dir en grey. Comment le processus d’écriture et d’enregistrement du groupe a-t-il changé au cours des deux dernières décennies?

Shinya: Nous essayons de faire quelque chose de différent avec chaque album. Avant The insulated world il y avait Arche (2014). Celui-là avait plus de mélodie; c’était plus un tempo moyen, et après avoir joué cet album [pendant quelques années], nous avons réalisé que nous voulions aller vers quelque chose de plus lourd, quelque chose de plus agressif. C’est pourquoi nous avons crée The Insulated World.

Dir en grey a toujours alterné anglais et japonais dans ses titres de chansons et d’albums. Vous souvenez-vous pourquoi vous avez commencé à utiliser l’anglais dans votre musique?

Shinya: Même depuis le premier album, nous utilisions déjà des titres anglais pour les chansons. À l’époque, beaucoup de groupes japonais utilisaient l’anglais pour les titres de chansons ou les titres d’albums. Nous ne pensions pas, « Oh oui, nous voulons pouvoir aller à l’étranger un jour. » C’était juste quelque chose qu’on faisait à l’époque… et aujourd’hui aussi, je suppose.

J’adore «The world of mercy». D’après le clip, je peux comprendre que la chanson aborde la violence dans les écoles, ce qui est un problème d’actualité en Amérique. Dans quelle mesure les paroles de la chanson sont-elles liées à ce sujet?

Shinya: La vidéo est basée sur ce que Kyo, notre chanteur, voulait relier à ses paroles. Je pense que la vidéo est ce que les paroles véhiculent.

Le clip est nettement plus court que le morceau de 10 minutes de « The world of mercy ». Comment voyez vous le fait de raccourcir une chanson aussi longue pour une vidéo?

Shinya: Pour « The world of mercy », nous n’avions pas vraiment à éditer la chanson; nous avons simplement coupé la chanson à 3:00. Ce n’était pas aussi difficile que de restructurer une longue chanson.

Mais il y a tellement de choses qui arrivent après ce passage dans la chanson. Pensez vous que le message est correctement transmis dans cette version abrégée?

Shinya: Bien sûr, on a l’impression qu’il n’y a qu’une partie qui a été faite. Mais il y aura quelque chose d’autre qui sortira plus tard. Il suffit d’attendre et de voir, car l’histoire n’est pas encore terminée.

Donc il y aura une autre partie à cette vidéo?

Shinya: Peut-être.

Quand a été composé «THE world of mercy!»? [La personne écrit toujours « World of Mercy, c’est insupportable XD] Ça a commencé avec un concept lyrique ou une idée musicale?

Shinya: Nous avons commencé à travailler sur la composition en février de cette année. Pour cette chanson la musique est venue avant les paroles.

Je pense que ça a son avantage en tant que single, alors qu’elle pourrait ne pas recevoir autant d’attention dans un album.

Shinya: Oui!

Dir en grey a parcouru tant de terrains musicalement dans sa carrière. Y a-t-il des chansons ou des albums pour lesquels vous avez perdu votre connexion ou que vous n’aimez plus? Y a-t-il d’autres périodes du groupe qui, selon vous, sont intemporelles?

Shinya: Pour moi, il n’y a pas de chansons avec lesquelles je ne me sens plus connecté. La chanson que j’aime le plus est probablement «Macabre», mais pas la version originale; la nouvelle version extra longue. Cette chanson est ma préférée.

Sans rien révéler, à quoi les fans peuvent-ils s’attendre pour les concerts aux États-Unis?

Shinya: Les visuels sur scène ont toujours fait partie intégrante de Dir en grey, donc les fans peuvent s’attendre à mieux comprendre le monde du groupe. Bien sûr, c’est une vitrine du dernier album et du nouveau single, « The world of mercy ». C’est une combinaison des deux.
Cela fait quatre ans que nous [avons joué pour la dernière fois en Amérique]. Nous sommes meilleurs, plus forts et plus puissants aujourd’hui. Nous espérons voir tout le monde à nos concerts. Il n’en reste que quelques-uns, alors j’espère qu’on se verra là bas.

https://wmms.iheart.com

Setlist Cleveland 11.12

Zetsuentai
Ningen wo kaburu
Rubbish heap
Keibetsu to hajimari
Devote my life
Celebrate empty howls
Aka
Merciless cult
Downfall
Values of madness
Keigaku no yoku
Ranunculus
The world of mercy
Followers
The final
Utafumi

Ils ont finalement ressorti The final… J’ai vu des gens dire sur twitter « la chanson mystérieuse à Chicago c’était The deeper vileness! ». Elle est sortie en 2007 les gars, on se réveille. S’ils ne jouent pas de singles personne connait, c’est dingue quand même.

Twitter Dir en grey

« C’est le 5ème concert de la tournée This way to self destruction à Cleveland! Les salles d’hier et aujourd’hui sont des « House of blues »; ce sont des bonnes salles dans un style ancien et classe. Aujourd’hui aussi c’est glacial mais faisons un live chaud! »

Manager Fujieda qui adore les buffalo wings