Live report Namba Hatch 05.11

J’ai eu un excellent numéro et je me suis retrouvée au 4ème rang devant Kyo. Première fois que je suis aussi proche de la scène pour un concert au Japon! Le groupe est arrivé sur scène sous les hurlements et l’hystérie générale. Kaoru était hyper classe (très sexy selon mon amie), Die était très légèrement vêtu (XD), il avait un « pantalon » noir fait uniquement de dentelles et on voyait un genre de boxer noir en dessous. Pour le haut il avait un genre de poncho sans manche avec rien en dessous qui découvrait son corps de temps à autre. Toshiya était parfait comme d’habitude, il portait une casquette de marin, ses longues boucles d’oreilles, il était comme sur les photos officielles. Kyo avait du rouge à lèvre qui débordait, des lentilles blanches, une chemise blanche et un pantalon noir beaucoup trop moulant… Kaoru était aussi comme sur les photos officielles avec un très gros collier argenté.
De mon côté les fans étaient complètement cinglés. A peine la lumière éteinte, je sentais déjà la chaleur monter. Kyo est arrivé sur scène en souriant, mais genre sourire démoniaque. Les fans hurlaient comme des fous. Pour Zetsuentai et Keigaku no yoku ça allait encore, mais dès Downfall ça a été compliqué pour moi tellement les fans étaient énergiques. Il n’y a pas eu de vague dans le public mais les mouvements de va et vient (d’avant en arrière) étaient tellement violents qu’il était impossible de ne pas bouger en même temps. De même lorsque tout le monde sautait. On était tous les uns sur les autres, tellement serré, il faisait une chaleur atroce, je suis ressorti de la salle les cheveux trempés. Les chansons de The insulated world sont vraiment faites pour les lives je trouve, c’était une tuerie. Même si la setlist en comprend beaucoup ça ne lasse pas. On sort avec le sentiment d’une setlist bien équilibré. Mais c’est quand même très plaisant d’avoir les anciennes chansons comme Merciless cult ou Kigan! Bon, je vais enfin parler de The world of mercy. La première chose que je me suis dis lorsqu’elle s’est terminée c’est « j’étais dans un autre monde ». Ils m’ont vraiment transportés dans un autre monde. Kyo commence à chanter les deux premières phrases avec une voix tremblantes, comme un fou qui fait une crise. La chanson entière était basée sur ça. La folie à l’état pure. Il a fait mine de se dévorer le poignet gauche, comme s’il tirait des morceaux de chaire, il a aussi fait comme la dernière tournée européenne, quand il utilise le câble de son micro comme des intestins qu’il sort de son ventre. Le jeu de scène était incroyable. Il y a eu une partie très sexy également, quand il répète « yuugi » il faisait des moulinets avec son bras droit tout en se déhanchant. Les fans pleuraient autour de moi. Les 10 minutes je ne les ai vraiment pas vu passer. Ils ont aussi pleuré pendant Ranunculus qui a été exécutée par Kyo d’une telle façon que ça m’a déchiré le cœur. Il exprimait tellement de douleur, se frapper le front avec le micro, se jetait par terre, c’était terrible. Pendant le encore, Kaoru est arrivé avec un t-shirt de la tournée sans les manches, Kyo portait une chemise noire, et le masque du clip de The world of mercy pendant Hydra 666. Toshiya avait une chemise bleue toute bouffante et un petit pantalon moulant noir. Die avait le même « pantalon » et avait troqué son poncho contre un débardeur noir transparent (décidément…). Kyo a enlevé son masque pour Kigan et a dévoilé un maquillage de joker. Pour Followers tout le monde a encore pleuré. La fin était particulièrement spéciale. Quand il a dit « anata to kasaneru » (« les partager avec vous » les souvenirs) il a tendu la main vers nous, tout le monde tendait la main vers lui, et tout le monde est resté immobile comme ça pendant un moment. L’atmosphère avait changé, comme si un lien s’était crée entre ses fans et lui, on ressentait vraiment quelque chose, c’était assez perturbant. Avant Utafumi il a chauffé le public (qui était déjà bouillant) et a appelé les fans à gauche, à droite et ensuite les siens. Nous a demandé si on était vivants etc. Ce que j’ai adoré c’était son Ooooosaaaaakaaaaa dit sur une voix monotone. J’adore quand il fait ça XD Puis le live s’est terminé sur Utafumi. Les membres ont jeté leur bordel, Shinya a jeté les bracelets de la tournée qu’il avait au poignet et Die nous a arrosé. D’ailleurs, sa sangle de guitare est resté accrochée à son pantalon. Et vu que c’est princesse Raiponce, ses cheveux s’étaient aussi accrochés sous sa sangle…
J’ai remarqué que les membres regardaient beaucoup moins les fans de devant contrairement à l’Europe. Alors que ce n’était pas le cas avant (quand j’y étais pour Ghoul en tout cas.) Avant Die écarquillait les yeux en fixant les gens devant lui, mais il ne le fait plus qu’en Europe apparemment. Et Kyo aussi regardait au fond la plupart du temps. Bien sûr on a croisé son regard à de rares occasion, mais c’est rien comparé à l’Europe.
Demain c’est le deuxième jour, il va définitivement m’achever.