Interview Kaoru livret TWOM

-Comment s’est passé la production de The world of mercy?

Kaoru: Hm……….. c’était éprouvant.

-Qu’est ce qui était éprouvant?

Kaoru: Simplement créer la chanson. A chaque fois, les idées me viennent à l’esprit comme un bang, si je pense que ça ne va pas, je la refais avec des modifications mais je me suis dis que ça serait difficile si les membres interfèrent, donc j’ai tout composer seul. Ensuite je leur faisais écouter en demandant ce qu’ils en pensent. Tout faire tout seul était éprouvant. Je créais en écoutant les opinions des membres dans une certaine mesure, mais si je faisais écouter à mi parcours ils ne comprendraient pas bien, je ne pouvais pas leur faire écouter tant que ce n’était pas aussi bien que possible. C’était éprouvant jusqu’à ce que j’y arrive.

-Ça vous a pris beaucoup de temps de composer seul.

Kaoru: En effet. On peut se demander ce que ça aurait donné avec les autres membres.

-The world of mercy est une longue chanson, c’est une idée qui est venue de Kyo n’est-ce pas?

Kaoru: C’est ça. Il a dit qu’il voulait faire une longue chanson. Mais comme c’était étrangement en désordre j’ai pensé dans une certaine mesure que c’était quelque chose dont je devais m’occuper, c’est la raison pour laquelle je l’ai fait seul.

-A la base c’était deux chansons qui sont devenues une?

Kaoru: Nous avions deux chansons pile au moment où nous avions eu l’idée de faire une longue chanson. Nous avons utilisé les mélodies de ces deux chansons et avons essayé d’en faire une seule.

-C’est une longue chanson après The insulated world, elle est grandiose mais pas complexe, le superbe final est rafraîchissant.

Kaoru: C’est vrai, mais quelque chose de nouveau dans le groupe n’est pas forcément nouveau dans le monde. En ce sens c’est un équilibre. Je pensais à jusqu’où nous pouvons nous étendre et comment placer notre personnalité dans la partie étendue.

-Vous pensiez à l’équilibre parce que c’est une longue chanson.

Kaoru: L’équilibre est toujours difficile. Les chansons longues ont beaucoup de développement. J’ai essayé de le réduire autant que possible. Mais les membres voulaient tel développement, tel feeling donc j’ai tout mixé.

-Dans The insulated world le son transmet les sentiments du groupe. Que pensez vous du son idéal du Dir en grey actuel?

Kaoru: L’augmentation du pouvoir de persuasion de chaque instrument et du chant. Plutôt que de faire du remplissage, combien de sons peuvent être crées / joués par chaque membre? C’est ce qui fait que je n’ai pas ajouté trop de « désordre » [trop de sons. C’est ce dont parlait Die « seulement le son de nous cinq ».].

-Vous êtes-vous intéressé par ce genre de son récemment?

Kaoru: Je pense que, depuis récemment, le son du groupe se dirige dans cette direction. Je pense que ça correspond mieux à cette période de rajouter un son dit pop plutôt que le son d’avant qui était plus « docha » [un son lourd peut-être… je ne suis pas sûre pour cette dernière phrase]

-En prenant votre propre chemin, vous pensez à cette période et vous transmettez la direction que Dir en grey ou que vous (Kaoru) prenez.

Kaoru: J’y pense…… ça aurait été mieux que je dise que je n’y pense pas vraiment (rire). C’est notre façon de faire.

-C’est une fin sublime comparé au développement et au nombre de notes.

Kaoru: C’est devenu comme ça pendant l’arrangement. Quand je composais, l’ending n’était pas la première chose que je pouvais faire. Ça a été crée dans l’ordre à partir du début et ça a donné cette atmosphère.

-Dans une longue chanson je pense que c’est compliqué de procéder d’une façon ordonnée, est-ce que cet ordre était visible depuis le début?

Kaoru: Même si ce n’est pas particulièrement ordonné, si ça devient une chanson intéressante c’est bien, mais comme cette fois c’est un single, c’était ordonné dans une certaine mesure, je me suis dis que ça serait bien que ce soit une chanson qui ne laisse qu’un « ? » après l’écoute. Mais je n’ai pas vu l’ordre à la première étape. Je l’ai vu juste avant de faire écouter aux membres.

-Comment ça s’est passé avec les guitares?

Kaoru: Je pense que j’ai crée des phrases qui me correspondent. J’ai crée des loop tout en pensant à la façon dont ça pourrait être développé avec deux guitares. Avec ce que Die joue du côté droit comme un stroke [je sais pas] en faisant sonner mes sentiments simplement.

-J’ai hâte de voir ce que fera Dir en grey en 2020. Y a t-il des choses de prévues pour la suite?

Kaoru: Oui. Il y a plein de choses dont je ne peux pas encore parler donc attendez avec impatience s’il vous plait.

Twitter Dir en grey

« Aujourd’hui c’est la 8ème date de la tournée This way to self destruction! Le deuxième jour au Gold Stone à Otaru! Les goodies actuels sont en vente jusqu’à aujourd’hui, quels genre de goodies y aura t-il à Ichihara? Aujourd’hui aussi les tickets sont sold out. »

Manager Fujieda qui adore LeTAO