Setlist Paris 14.10

Utafumi
Fukai
Ash
Revelation of mankind
Wake
Devote my life
Keibetsu to hajimari
Rinkaku
The blossoming Beelzebub
Ranunculus
Ningen wo kaburu
Values of madness
The IIID empire
Beautiful dirt

Encore:
The final
Sustain the untruth
Rasetsukoku

Live report Varsovie

Bien, je vais d’abord parler des VIP. Ici aussi nous nous sommes réunis dans une petite salle dans laquelle se trouvait un grand canapé. Le staff nous a d’abord distribué nos cadeaux, le cd et un bracelet, puis le groupe est arrivé. Nous avons prit les photos (qui sont obligatoires d’après ce que j’ai entendu) puis les questions / réponses ont commencé. Je n’ai quasiment rien entendu puisque les fans discutaient entre eux. Il y a eu une question qui devait être « qu’est ce que vous aimez à Varsovie? » Die, qui était près de Shinya, s’est tourné vers ce dernier en disant « Shinya » (il lui donnait la parole). Shinya qui était perdu dans ses pensées a sursauté en lâchant un « oh! ». Tout le monde a rigolé. Sa réponse? « La viande est bonne ». A un autre moment, je ne sais pas ce qui a été dit mais Kyo a beaucoup rit. A part ces moments, les membres ne parlaient pas beaucoup et donnaient des réponses brèves. C’était plus froid qu’à Helsinki. Et j’en profite pour dire que je me suis trompée en disant que Kyo faisait le signe du metal. Il s’agit en fait d’un renard… l’index et l’auriculaire levé et les autres doigts se joignent au milieu de la paume. A la fin des VIP il ne l’a pas fait.

Nous sommes ensuite allé dans la salle de concert. Encore une fois j’étais devant Kyo par chance. Le concert a commencé avec Utafumi et l’ambiance a tout de suite été très chaude! Ils ont suivi avec Fukai et ensuite, le drame! Kyo se plaint que ses écouteurs ne fonctionnent pas, il semblait y avoir aussi des problèmes avec les instru. Die avait l’air énervé. Ils ont essayé de régler le problème mais ont finalement quitté la scène pendant 5mn à peu près. On scandait « Dir en grey! » en tapant des mains. Ils sont revenus sous les hurlements des fans et le concert a repris de plus belle. Le groupe était très en forme, le public participait énormément! Il y avait une ambiance de dingue! Kaoru et Die venaient souvent nous voir, Die était tellement énergique et Toshiya était magnifique. Je le revois encore rester immobile, la tête tournée sur le coté, en serrant sa basse contre lui. Kyo s’approchait de nous en louchant et en souriant comme un psychopathe, rendant le public complètement fou. D’ailleurs, j’ai senti une réelle différence entre 2015 et 2018 à Varsovie. Le public ne connaissait pas vraiment les chansons avant, mais là tout le monde participait. Bon, il y avait toujours ces hurlements pendant les moments forts en émotions…. je suppose qu’on ne peut rien y faire. Mais l’ambiance était phénoménale! Quand ils ont joué Sustain Kyo a crié plusieurs fois « warsaw! » puis « Varsava! » à la fin du live et enfin « last song!! ». Le concert s’est fini dans une extreme violence avec Rasetsukoku. Kyo nous a dit au revoir pendant un moment, nous pointant du doigts, nous applaudissant en souriant et nous faisant son signe de renard. Die a reçu un drapeau de fan et l’a secoué devant lui, tout content. Le public hurlait et applaudissait. Puis il l’a déposé sur son support micro. Ils ont passé pas mal de temps à nous jeter de l’eau et des mediators. Die est parti en dernier en lançant son gobelet de bière (vide). Puis ils ont passé le clip de Ranunculus.

Je suis sortie de ce live dans un sale état, je suis couverte de bleus. Je peux dire que c’est un de mes meilleurs live. Helsinki était génial, mais Varsovie était exceptionnel. Paris, on va faire encore mieux!!!