Kaoru Tokyo Sport Interview

FireShot Capture 466 - Kaoru va dire ça à la tournée europée_ - https___www.tokyo-sports.co.jp_ent

La tournée japonaise est terminée.

Kaoru : C’était une tournée pendant laquelle nous avons enregistré. Je faisais les lives et les enregistrements en même temps mais comme au contraire je n’avais plus de force dans les bras, sans trop forcer, c’était très bien.

Des chansons du nouvel album ont été jouées pendant la tournée. Spécialement Ranunculus qui est une ballade inhabituelle pour Dir.

Kaoru : Le vecteur de l’album est différent, la composition aussi est simple. En ajoutant un peu plus de notre essence le sentiment n’est pas simplement « ils veulent l’écouter » mais, cet album « c’est une seule création en 13 chansons» donc nous avons simplifié les chansons le plus possible. Personnellement je ne voudrais pas découvrir la dernière chanson avant la sortie d’un album, mais quand on écoute l’album entièrement, c’est encore différent.

C’est une belle chanson

Kaoru : Ah oui ? (rire). Un peu avant, notre chanteur (Kyo) a chanté sur une composition solo de Sugizo (Luna Sea) mais, il semble que l’image de Dir soit violente, les fans de Sugizo ont pensé « il chante aussi ce genre de chansons ? ». Nous avons aussi des chansons comme ça, mais nous avons réalisé qu’elles n’étaient pas connues, et avons décidé de sortir Ranunculus en tant que chanson principale de l’album.

Que signifie le nom de l’album ?

Kaoru : Il a été choisi par Kyo, eh bien, les personnes sont différentes, mais je pense qu’il a choisi ce nom par rapport à ce qu’il ressentait au fond de lui. Je pense aussi que ça inclu la signification de Dir « qui va dans un nouveau monde ».

Le 6 vous irez en tournée européenne pour la première fois depuis 4 ans.

Kaoru : La dernière fois aussi ça s’est passé en même temps que la sortie de l’album. Je crois que nous y sommes allés pour jouer les chansons du nouvel album. Mais du temps à passé depuis et je me dis « nous n’avons joué que les chansons de l’album ? ». Par exemple, si un artiste étranger vient au Japon, s’il ne joue que les chansons de l’album je me dirais « joue aussi ces chansons là ». C’est pourquoi cette fois nous allons jouer des chansons du nouvel album mais aussi d’autres chansons que tout le monde aime.

Comment passez vous le temps à l’étranger ?

Kaoru : Oh, on se repose dans le bus la plupart du temps. Nous faisons le live, nous montons dans le bus et nous allons dans le pays suivant. Quand nous passons dans un autre pays, je sens vraiment que nous sommes à l’étranger. Quand nous passons à la douane, que nous devons montrer notre passeport, quand c’est tard la nuit ou tôt le matin, c’est un peu fatiguant (sourire amer).

Avez vous une anecdote qui ne concerne pas les lives ?

Kaoru : Quand on fait une after en Russie, on nous fait boire beaucoup de vodka. Mais boire en étant debout nous rend ivre. Je faisais semblant de boire et je recrachais derrière moi (sourire amer). Notre préparation sur scène est toujours la même, mais je me demande jusqu’à quel point on peut divertir les fans étrangers.

https://www.tokyo-sports.co.jp

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s