Paroles Utafumi

Watashi wa hitori
Kodokuna shi dake da
Tayasuku uragirareru
Inochi kakeru hodo no joukei ga ima me ni yadoru ?

Imi no nai tamerai kizu to
Juu suunen kokoro wa mujin hera hera

Pechakucha shaberu gomi domo ga
Kusari hitotsu mogenai kaiinu

Fall

Marude betsu no juunin da
Onaji kao shita, watashi wa bakemono
Aisareta no wa kodoku dake
We will not give up
Katachi no aru jiyuu kara Suicide

Daremo ga shinjite ita kotae ga tadashii to wa kagiranai

Zatsuon no sekai, kimi wa nani ga hoshii ?
Jikkan shita mirai ni kiite goran yo

Imi no nai tamerai kizu to
Juu suunen kokoro wa mujin hera hera

Pechakucha shaberu gomi domo ga
Kusari hitotsu mogenai kaiinu

Fall

Mune no oku, aisetara, sukoshi wa raku deshou
Konna sekai mo mizu ni warai aeta

Zatsuon no sekai, kimi wa nani ga hoshii ?
Jikkan shita mirai ni kiite goran yo

Saa

Seikousha wa
Itsumo uzumaiteru nda ore no mawari de
Mou dare no koe mo kikitakunai

Mou takusan da, ikiru imi wo sagashi THE FINAL ude ni kizamu no ka ?
Akogare ya, ai ya jiyuu subete, kudaranai mono ni kawaru

 

Je suis seul
Il n’y a qu’une mort solitaire
Je suis facilement trahi
As tu une scène d’une vie risquée devant les yeux ?

Les blessures hésitantes qui n’ont pas de signification
Et mon cœur qui est vide depuis 10 ans haha
Ces ordures racontent des conneries
Ils sont comme des chiens qui ne peuvent se libérer de leurs chaînes.

Tombe

Presque comme un étranger
J’ai fait la même tête, je suis un monstre
La solitude est la seule chose qui a été aimée
Nous n’abandonnerons pas
De la liberté avec une forme Suicide

La réponse que tout le monde croit n’est pas forcément la bonne

Monde de bruit, que désires tu ?
Demande au futur d’où tu viens.

Les blessures hésitantes qui n’ont pas de signification
Et mon cœur qui est vide depuis 10 ans haha
Cest ordures racontent des conneries
Ils sont comme des chiens qui ne peuvent se libérer de leurs chaînes.

Tombe

Si j’aimais l’interieur de mon cœur, ça serait un peu plus confortable

Monde de bruit, que désires tu ?
Demande au futur d’où tu viens.

Allez

Ceux qui ont du succès
Ils sont toujours à grouiller autour de moi
Je ne veux plus entendre les voix de personne

C’est assez, dois-je trouver une raison de vivre et graver THE FINAL sur mon bras ?
Le désir, l’amour, la libertée, sont tous devenus sans valeur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s