DIR EN GREY×Boo CHANNEL – Niconico Live.

 

DIR EN GREY annonce son premier programme mensuel “DIR EN GREY x Boo CHANNEL” sur NICO NICO LIVE. Ce sera 1 heure d’émission en direct retraçant le parcours du groupe du début à maintenant avec des extrait live et un talk show. MTV VJ Boo sera le présentateur. Le premier a y passer sera Die à 20:00 (heure japonaise) le 2 août. Donc 13h, heure française.

September Tattoo Burst interview Kyo

Comment était le photoshoot?

Kyo: C’était intéressant, il y avait un sentiment de libération.

Le photographe est très inhabituel (rire) 

Kyo: Vraiment inhabituel (rire) C’était très intéressant. D’habitude c’est différent par rapport à aujourd’hui. Je ne pouvais pas deviner comment ça allait se terminer, c’est amusant.

Vous voulez dire qu’il était désorganisé? (rire)

Kyo: Le magazine ne pouvait pas vraiment sortir si les photos n’avaient pas été prises.

Vos tatouages sont vraiment beaux. J’aime ces motifs délicats. Je suis complètement fasciné. Qu’est-ce qu’il s’est passé quand vous avez pensé pour la première fois à vous faire tatouer?

Kyo: Il y a longtemps, pendant un live, j’ai oublié où nous étions précisément et mon oreille gauche à été endommagée. Depuis, je ne peux plus entendre les sons faibles. A la suite de cela j’ai pensé « je veux essayer de ne pas avoir de regrets avant de mourir » et « je veux aller à des endroits plus sérieux, plus profonds » Et après cela j’ai pensé « ne pas changer est inutile » et je me suis fait tatouer. 

Dir en grey est composé de « mauvais garçons » et a un peu changé. C’est devenu plus introspectif et sombre, vous ne trouvez pas? 

Kyo: Je n’aime pas particulièrement les belles choses ou une vision irréaliste du monde. Si on pousse, je dois dire que j’aime les choses sales et effrayantes. 

Il y a beaucoup de différentes choses à craindre. Il n’y en pas là?

Kyo: C’est vrai. Des choses à l’intérieur de son cœur, des choses douloureuses, l’ambiance.

Est-ce une métaphore pour la douleur dans le cœur?

Kyo: C’est facile d’essayer de former ce genre de vision du monde. C’est comme les gens qui ne font rien et j’ai voulu créer une expression. Et même plus, je prenais du sang sur scène et je faisais d’autres choses extrêmes, mais récemment, d’une manière plus réelle et directe, je suis devenu capable d’exprimer ça avec seulement mon corps et ma voix, je pense.

Comment pouvez vous tirer vos fans de ce genre de vision?

Kyo: Pendant les lives, les parties claires n’expriment pas ce point de vue. Mais après le spectacle, beaucoup de gens se sentent rafraichis, je pense. Je ne veux pas parler pour tout le monde mais ces enfants transportent quelque chose avec eux et si ils veulent crier ou ne pas crier, ils changent de place avec moi. Ensuite, ils retournent à la normal. Mais c’est naturel, et d’un bon sentiment, je pense. 

Vous essayez de faire quelque chose pour aider, mais vous n’obtenez rien en retour. 

Kyo: On peut dire ça. Essentiellement, C’est pour moi que je chante et écris des paroles de chansons. Je le fais à partir d’un lieu d’autosatisfaction, c’est comme ça que vous pouvez le percevoir. 

Les fans achètent leur billets. Et jusqu’à ce qu’ils aillent au concert « je veux écouter ces chansons » c’est ce que vous leur faites penser, c’est incroyable. S’agit-il de pensées qu’ont vos fans?

Kyo: S’ils se sentent vraiment de cette façon c’est bien. Même s’ils se comportent comme ça, il y aura toujours des pensées excessives et des malaises, mais je veux qu’ils fassent vraiment de leur mieux, je pense. « je ne pense pas trop de choses non plus, je fais les choses que j’aime » Si vous regardez les choses de cette façon, rien est intéressant, je pense. 

Quel genre d’être humain est Kyo?

Kyo: Un homme faible (rire) je veux devenir fort mais ce n’est pas encore arrivé. Je pense que les êtres humains pourraient tendre vers la lâcheté. 

Des moyens de communications… ?

Kyo: Parce que j’ai peur je vais être trahis, je suis timide par rapport à la communication. Les personnes à qui je parle ne m’inspirent pas confiance, et c’est comme entrer dans le territoire de quelqu’un d’autre. Je ne peux blesser la personne à qui je parle, et à cause de choses comme ça, je ne peux pas vraiment être honnête. Plus simplement, c’est comme ça que je le sens.

Les choses sont comme vos tatouages, par exemple, enlacées avec un sentiment de défense contre la peur?

Kyo: Mes tatouages n’ont aucun rapport avec les sentiments comme ça. Je les aime, donc je les fais. Mes tatouages n’ont pas de signification profonde. « je veux être tatoué, donc je suis tatoué » « j’aime l’image, donc je la fais tatouer » c’est tout. C’est simple, mais c’est honnête.

Et vous ne voudrez jamais les enlever?

Kyo: Non. Je suis une personne inconstante mais pas quand il s’agit de tatouage. Malgré des pensée douloureuses, je suis toujours tatoué. 

Quand est que Dir en grey a été formé?

Kyo: Il y’a 13 ans. 

Pendant ces 13 années, vous avez traversé de grands changements. Quelles expériences vous ont aidées à grandir?

Kyo: Vraiment, c’est l’incident à l’oreille, je l’ai mentionné avant, c’est ce qui m’a aidé à grandir. « à partir de maintenant, je dois m’en tirer sans l’aide d’une de mes oreilles » pensais-je. Je ne savais pas si je pouvais continuer avec la musique dans ma situation actuelle. Toutefois « ne pas se résigner à ce destin » j’ai pensé, et à ce moment j’ai changé mon apparence, mes performances et j’ai fermement serré mon être intérieur et l’ai durci; c’était la plus grande chose. 

C’était il y a longtemps?

Kyo: Il y a dix ans. Après ça nous avons essayé d’aller à l’étranger, il y a beaucoup de bon groupe là bas. Ce n’étais pas une question de gagner ou perdre, il y a aussi des bons groupes au Japon, mais à l’étranger il y en a plus. 

Quelle a été la réponse de vos fans à l’étranger?

Kyo: Il y a beaucoup de fans très enthousiastes. Parce qu’ils n’ont pas de MC du tout. Les seuls mots sont les paroles des chansons. Donc, il y a beaucoup de gens qui font de leur mieux pour ressentir les paroles.

Alors, le sentiment est différent au Japon? 

Kyo: Ce que je fais n’est pas différent, mais les fans japonais varient beaucoup. Par exemple, dans une partie silencieuse (du show) ils lisent la situation et ils deviennent calme. Là bas (à l’étranger) c’est très bruyant. S’il y a une bonne ou mauvaise signification, c’est un sentiment de libération.

Où avez-vous voyagé?

Kyo: Amérique, Europe, Canada. Nous allons à beaucoup d’endroits différents. Mais en vérité, je n’aime pas allé à l’étranger, c’est ennuyeux (rire)

C’est vrai? (rire) pourquoi?

Kyo: Nous n’avons pas de repas ensemble et je ne peux pas discuter en Anglais donc la communication est un problème. Après un live, ne buvez vous pas de l’alcool? En tournée, ma gorge et gênante, donc je ne bois pas. Alors que tout le monde se couche en étant très bruyant, je me couche en étant très calme (rire) 

Eh bien, vous pouvez certainement vous détendre ici (Studio Coast)

Kyo: C’est vrai. Depuis longtemps, nous avons fait beaucoup de spectacle ici.

Quelles genres de choses privées aimez vous faire?

Kyo: La chose relaxante numéro un est de voir un film au cinéma et marché dans la nuit. En tournée, si je suis seul à l’hôtel et que je me sens déprimé, je vais dehors. Fondamentalement, je ne suis pas du genre à aimer être seul.

C’est un sentiment très humain vous ne pensez pas? Ce genre de sentiment est relié à la présentation n’est-ce pas? Par exemple, la présentation d’un comédien, c’est tout les mots. Il lit le scripte, et parce que, en théorie, il crée une œuvre artistique, les mots ont des significations différentes. Mais pour un musicien il y a du rythme et du son et d’autres choses. 

Kyo: Aujourd’hui, alors que j’étais photographié, j’ai pensé que c’était très proche des moment où j’écris des chansons et des paroles. « Ah, stop » ou « plus que ça » (les expressions utilisées par le photographe) moi aussi j’ai ce sentiment (quand je dis des choses comme) «  la guitare pas comme ça » ou « oui, ce sentiment » 

Et pourtant, vous vous tenez sur la scène et changez complètement. C’est incroyable. Je n’ai jamais été à un concert de Dir en grey, puis-je venir la prochaine fois?

Kyo: Bien sûr. Assurez vous de venir.

AGE QUOD AGIS

Nouvelle date pour la tournée de DIR EN GREY! Le Perou!! Pour le vendredi 25 novembre!  

Les dates de la tournée américaine:
 
23 novembre : Santiago, TETRO CAUPOLICAN
25 Novembre : Perou, Centro de Convencione Scencia
27 novembre : São Bernardo do Campo, ESPAÇO LUX
29 novembre : Buenos Aires, TEATRO FLORES
02 décembre : Mexico, Circo Volador
04 décembre : Houston, House of Blues
05 décembre : Dallas, Trees
07 décembre : Atlanta, Center Stage
09 décembre : Philadelphia, The Theatre of Living Arts
10 décembre : Baltimore, Sonar
12 décembre : New York, Irving Plaza
13 décembre : Boston, Paradise Rock Club
15 décembre : Montreal, Club Soda
16 décembre : Toronto, The Phoenix Concert Theatre
18 décembre : Chicago, House of Blues
20 décembre : Denver, Bluebird Theatre
22 décembre : San Francisco, Grand Ballroom @ Regency Center
23 décembre : Los Angeles, House of Blues Sunset Strip

Interview Die et Kaoru pour Bloody-Desgusting

Tout d’abord, merci beaucoup pour cette interview. Je suis un grand fan de Dir en grey et le nouvel album, DUM SPIRO SPERO est fantastique.
 
Kaoru: Merci
Die: Merci
 
Alors, parlons de DUM SPIRO SPERO, les premières minutes de l’album sont incroyablement effrayantes et troublantes. Elles donnent le ton, c’est un album très diversifié et très chaotique qui semble parfait pour un film d’horreur. Était-ce quelque chose que vous aviez prévu?
 
Kaoru: Ce n’était pas destiné à être particulièrement pour un film d’horreur, mais les images que nous présentions était plutôt, comme vous l’avez dit, des scènes tordues et chaotiques. Par cela, nous avons essayé d’éviter la lumière et les concepts.
 
Les sons de guitare et d’effets sont incroyables! Je me demande cependant comment vous avez été capable tout les deux de les adapter les uns avec les autres pour créer ces textures?
 
Die: Concernant les arrangements de guitare, nous avons prit un certain temps. Même avec les effets pendant l’enregistrement, nous prenons de minuscule détails et nous nous assurons que tout est raccordé correctement. Nous prenons beaucoup de temps pour faire ça.
 
Comment le tsunami du mois de mars a affecté DUM SPIRO SPERO ou vous en tant que groupe?
 
Kaoru: Eh bien, la catastrophe est arrivée pendant que nous étions en studio et donc, quand c’est arrivé, nous avons dû arrêter l’enregistrement pendant un certain temps et nous réfléchissions au fait de conserver l’enregistrement ou non. Toutefois, nous avons décider de finir ce que nous avions commencer. Nous avons également estimé que l’achèvement de l’album était une façon d’apporter la lumière et certainement de l’espoir pour nos fans.
 
Il y aura une tournée américaine pour DUM SPIRO SPERO?
 
Die: Oui, la tournée est en fin d’année.
 
Les images de Dir en grey sont toujours très sombres. Qu’est-ce qui vous pousse à avoir ce style à vous et au groupe?
 
Die: Disons que nous écoutions de la pop. Il n’y a pas beaucoup d’émotions profondes qui est véhiculée à travers la musique. Cependant, nous en tant que groupe nous aimons prendre des vidéos grotesque et au sein de cette forme d’art, nous voulons que les gens reçoivent la beauté et la profondeur de ces images.
 
Kyo nous a donné son top 10 des films d’horreur et ça a été un énorme succès chez les lecteurs de Bloody-Disgusting. Je me demande quels sont vos films favoris?
 
Kaoru: Je ne regardais pas de films d’horreur avant et beaucoup de gens me disaient «vous faites des clips qui ressemblent à des films d’horreur mais vous ne regardez pas ce genre de films? » Mais récemment j’en ai vu quelques uns mais je n’arrive pas à m’en rappeler.
 
Die: J’ai vu le premier Saw au cinéma et il était assez surprenant. J’ai été ému par le premier film.
 
Kaoru, Die, je vous remercie beaucoup tout les deux. Comme je le disais, l’album est incroyable et j’ai vraiment hate de voir ce que le reste du monde en pense.
 
Kaoru et Die: Merci beaucoup, au revoir.